Défendons les droits d’auteur!

Qui de nous n’a rêvé d’écrire son roman policier ? Dans ce cas, vous faites appel à un éditeur. Il vous le fait imprimer, il assure la diffusion, il vous verse des droits d’auteur, et lui-même a droit, comme vous, aux ressources qui pourraient être retirées, avec votre autorisation et la sienne, de la transposition de votre ouvrage au cinéma ou à la télévision. Et si votre texte comporte des incitations à la haine ou des calomnies, l’éditeur partage la responsabilité avec vous.

Mais avec Internet, avec Google, avec YouTube, ce qu’on appelle des « plateformes » mettent à votre disposition la possibilité de diffuser n’importe quoi, n’importe quand, et gratuitement, en vous offrant une capacité d’accès au monde entier. Formidable progrès pour tous les créateurs – écrivains, peintres, cinéastes, musiciens – mais au prix d’une totale absence de droits sur leurs propres oeuvres une fois qu’elles sont diffusés. Et au prix d’une impunité totale de « l’éditeur », la plateforme, si elle diffuse de la propagande terroriste. En revanche, tout en vous rendant un service gratuit, la plateforme commercialise auprès d’autres entreprises, vos données personnelles et celles de vos clients après avoir analysé les goûts et penchants de chacun.

Ainsi, YouTube réalise un chiffre d’affaire de 15 milliards d’euros mais ne verse aux auteurs qu’une rémunération de un euro pour chacun.
Lire la suite…

“Leur vocabulaire de haine se diffuse dans la société dans l’indifférence” (L’Express)

J’ai accordé une interview au journal L’Express au sujet de l’actualité de la politique migratoire européenne et des réactions récentes de nos Etats-membres.

Il y a sept ans, la fièvre a d’abord touché les pays scandinaves, à l’image des “Vrais Finlandais”, dont les propos extrémistes font passer Marine le Pen pour une enfant de choeur. Elle s’est ensuite propagée au reste de l’Europe – évoquons, parmi d’autres, les propos racistes du néerlandais Geert Wilders. Le danger, c’est que ces partis extrémistes arrivent parfois au pouvoir, souvent au sein de coalitions. Leur vocabulaire de haine, qui se nourrit de notre angoisse identitaire, se diffuse dans la société dans l’indifférence. Qui s’est ému, en Italie, lorsque les dirigeants du mouvement Cinq Étoiles et de la Ligue ont écrit, dans leur premier contrat de gouvernement, qu’il n’y aurait pas de francs-maçons au gouvernement ?

Lire l’article complet

Débat dans l’émission “Tout est politique” (Franceinfo)

 

A l’occasion du Conseil européen se tenant les 28 et 29 juin, je fus hier soir l’invité de Jean-François Achilli pour l’émission Tout est politique diffusée en direct sur Franceinfo et FranceinfoTV.

Enjeux de ce sommet, politique migratoire européenne, réforme constitutionnelle : j’ai le plaisir de vous informer que le replay est désormais en ligne.

“Tout est politique” (28/06)

Bilan de la délégation PPE-FR au Parlement européen

Engagés au sein de la première force politique du Parlement européen, le PPE, retrouvez le bilan de vos députés français sur les grandes priorités européennes: sécurité renforcée avec la création du corps européen de garde-côtes et garde-frontières, concrétisation de l’Europe de la Défense, promotion du juste-échange dans le commerce mondial, lutte contre la concurrence déloyale en Europe et à l’international, justice fiscale.

Retrouvez le bilan de la délégation

Air France: le Parlement européen n’oublie pas les vraies victimes de la concurrence aéronautique

Air France : le Parlement n’oublie pas les vraies victimes de la concurrence aéronautique

« Pendant que les pilotes d’Air France font grève pour obtenir 6% d’augmentation des salaires, le Parlement européen n’oublie pas les vraies victimes de la concurrence aéronautique mondiale: les 1858 employés que la compagnie avait dû licencier pour conserver sa compétitivité », a déclaré Alain Lamassoure, eurodéputé PPE.

Sur proposition du député, le Fonds européen pour la mondialisation (FEM) a alloué une somme de 10 millions d’euros pour financer le reclassement, la formation et la reconversion de ces salariés.

« Merci aux contribuables européens mais leur générosité aura évidemment ses limites ! » a conclu Alain Lamassoure.

“Vive les scandales !” Tribune dans la revue Question d’Europe

“Pour ce qui est de l’optimisation fiscale intra-européenne, beaucoup de chemin reste encore à faire. La solution porte un acronyme : ACCIS, ou le projet d’assiette commune consolidée de l’impôt sur les sociétés.

Sur de tels sujets, même les plus eurosceptiques n’osent pas voter contre. Reconnaissant ainsi que, quand les enjeux sont planétaires, l’Europe est le niveau pertinent pour faire prévaloir la justice et l’intérêt général.”

 

L’intégralité de ma tribune sur l’harmonisation fiscale a été publiée dans la revue Question d’Europe n°477 (juin 2018), éditée par la fondation Robert Schuman.

Accéder à la tribune

La révolution de la paix européenne – Intervention à l’ENA

 

J’ai eu le plaisir d’intervenir devant la promotion 2018 du Cycle des Hautes Etudes européennes (CHEE) de l’ENA à Paris. Le compte-rendu de cette conférence est disponible en ligne.

Je compléterais mon propos par cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry (Terre des Hommes, 1939:59) :
“Être Homme, c’est précisément être responsable. C’est connaître la honte en face d’une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C’est être fier d’une victoire que les camarades ont remportée. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde.”

[VIDEO] LEÇON DE L’AQUARIUS

 

L’Aquarius. Ainsi s’appelle le navire affrété par une organisation humanitaire pour recueillir les malheureux migrants africains menacés de se noyer en Méditerranée. Sa dernière pêche a sauvé plus de 600 personnes. Derrière l’image, réfléchissons un peu.

Victoire pour les formidables réseaux de passeurs : la présence efficace de navires humanitaires est la meilleure publicité pour rassurer et attirer chez nous les jeunes africains privés d’avenir chez eux.

Victoire pour les égoïsmes nationaux. Le nouvel homme fort italien se glorifie par tweet d’avoir fermé ses ports à la misère humaine. Malte a fait de même. Et la France ? Chut ! Par chance, l’Espagne a parlé avant qu’on réalise que la France est aussi un pays méditerranéen.

Échec complet de la maîtrise du phénomène migratoire.

Or tout le monde connaît la bonne réponse : elle doit être européenne. À tous les niveaux.

À l’origine, auprès des pays de départ. Nous accordons à l’Afrique des dizaines de milliards d’euros d’aides. Exigeons des conditions politiques : respect de la démocratie, accord de réadmission des émigrés irréguliers.

À la frontière de l’Union : ce n’est pas à la marine italienne, ni aux policiers bulgares ou finlandais de contrôler les frontières communes. Nous avons créé il y a 18 mois un corps européen de garde-côtes et de garde-frontières. Donnons-lui les moyens nécessaires.
Lire la suite…

Page 3 sur 10512345...102030...Fin »