Crise des migrants en Italie : “Le ridicule le dispute à l’odieux” (Franceinfo)

Retrouvez mon interview chez Franceinfo d’hier soir ci-dessous.

 

franceinfo : Quel est le message envoyé à l’Italie par les dix pays européens : vous n’êtes pas les maîtres de l’Europe ?

Alain Lamassoure : Oui, bien entendu. La méthode de l’ultimatum consistant à dire “Il faut que les autorités européennes décident, sinon nous ne participons plus au financement de l’Europe” est ridicule. Ça n’a jamais fonctionné et c’est contre-productif. C’est un bateau des garde-côtes italiens et on ne va pas se lancer, chaque fois qu’un bateau amène des migrants dans un port italien, dans une négociation pour savoir comment on va répartir les personnes entre les 27 pays européens

Pour vous, c’est donc une affaire italo-italienne ?

C’est une affaire qui devient italo-italienne. Le ridicule le dispute à l’odieux. C’est odieux vis-à-vis de ces malheureux et c’est totalement ridicule. D’ailleurs, au sein même du gouvernement italien de coalition, les tensions deviennent maintenant très fortes. On a l’impression, vu de l’extérieur, qu’en réalité ils préparent de prochaines élections italiennes parce que cette coalition ne durera pas. Elle va exploser au plus tard au moment de la présentation du budget de l’année prochaine, pour lequel il y a des idées totalement opposées entre les partis. Au fond, Matteo Salvini profite de la popularité que lui a donnée sa position démagogique vis-à-vis des migrants pour essayer d’améliorer sa situation électorale.
Lire la suite…

Conférence-débat : “Regards vers l’avenir, vers quel monde allons-nous ?”

A l’invitation de l’abbé François Esponde, j’ai eu le plaisir d’intervenir à Cambo-les-Bains le 8 août dernier à l’occasion d’une conférence portant sur l’avenir de l’Europe et du monde en présence du cardinal Roger Etchegaray.

Mon intervention à cette occasion est disponible sur le site de la radio locale Lapurdi.

 

LE REPLAY

 

 

 

 

“Leur vocabulaire de haine se diffuse dans la société dans l’indifférence” (L’Express)

J’ai accordé une interview au journal L’Express au sujet de l’actualité de la politique migratoire européenne et des réactions récentes de nos Etats-membres.

Il y a sept ans, la fièvre a d’abord touché les pays scandinaves, à l’image des “Vrais Finlandais”, dont les propos extrémistes font passer Marine le Pen pour une enfant de choeur. Elle s’est ensuite propagée au reste de l’Europe – évoquons, parmi d’autres, les propos racistes du néerlandais Geert Wilders. Le danger, c’est que ces partis extrémistes arrivent parfois au pouvoir, souvent au sein de coalitions. Leur vocabulaire de haine, qui se nourrit de notre angoisse identitaire, se diffuse dans la société dans l’indifférence. Qui s’est ému, en Italie, lorsque les dirigeants du mouvement Cinq Étoiles et de la Ligue ont écrit, dans leur premier contrat de gouvernement, qu’il n’y aurait pas de francs-maçons au gouvernement ?

Lire l’article complet

Débat dans l’émission “Tout est politique” (Franceinfo)

 

A l’occasion du Conseil européen se tenant les 28 et 29 juin, je fus hier soir l’invité de Jean-François Achilli pour l’émission Tout est politique diffusée en direct sur Franceinfo et FranceinfoTV.

Enjeux de ce sommet, politique migratoire européenne, réforme constitutionnelle : j’ai le plaisir de vous informer que le replay est désormais en ligne.

“Tout est politique” (28/06)

“Vive les scandales !” Tribune dans la revue Question d’Europe

“Pour ce qui est de l’optimisation fiscale intra-européenne, beaucoup de chemin reste encore à faire. La solution porte un acronyme : ACCIS, ou le projet d’assiette commune consolidée de l’impôt sur les sociétés.

Sur de tels sujets, même les plus eurosceptiques n’osent pas voter contre. Reconnaissant ainsi que, quand les enjeux sont planétaires, l’Europe est le niveau pertinent pour faire prévaloir la justice et l’intérêt général.”

 

L’intégralité de ma tribune sur l’harmonisation fiscale a été publiée dans la revue Question d’Europe n°477 (juin 2018), éditée par la fondation Robert Schuman.

Accéder à la tribune

La révolution de la paix européenne – Intervention à l’ENA

 

J’ai eu le plaisir d’intervenir devant la promotion 2018 du Cycle des Hautes Etudes européennes (CHEE) de l’ENA à Paris. Le compte-rendu de cette conférence est disponible en ligne.

Je compléterais mon propos par cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry (Terre des Hommes, 1939:59) :
“Être Homme, c’est précisément être responsable. C’est connaître la honte en face d’une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C’est être fier d’une victoire que les camarades ont remportée. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde.”
Page 4 sur 6« Début...23456