VIDEO – La fin de la mode anti-européenne

La France est un pays de mode. En ce moment, la mode est de dire que le Parlement européen va être balayé par une vague eurosceptique. Depuis le #Brexit, il n’y a quasiment plus aucun parti, même populistes ou nationalistes, qui défende l’idée que leur pays doit quitter l’Union.

Avons-nous vraiment mesuré comment @MLP_officiel a annoncé officiellement à proposer que la France quitte l’euro et l’UE. La semaine dernière, le parti le plus anciennement anti-européen, le Parti de gauche suédois Vansterpartiet , a annoncé qu’il plaiderait en faveur du maintien de la #Suède dans l’#UE.

Autre phénomène: des partis politiques nés de l’hostilité à l”UE change de programme. #UKIP ne s’intéresse plus au #Brexit mais est devenu un parti anti-immigrés. L’#AfD crée pour faire sortir l’Allemagne de l’euro est devenu un parti anti-immigrés et anti-islamistes.

Les partis eurosceptiques sont incapables de s’unir. #Orban et #Salvini ont des positions diamétralement opposées sur l’immigration. #Salvini fait financer ses campagnes par #Putin alors que #Kaczyński est anti-russe. #MLP est contre l’élargissement, #Salvini souhaite élargir à la #Turquie

Dans le #PE actuel, nous avons déjà 150 députés europhobes, incapables de s’unir entre eux. En 5 ans, ils n’auront pas changé un seul vote. La campagne de @MLP_officiel va être douloureuse quand elle sera incapable de démontrer ce qu’elle a fait de ses 24 MEPS, 1/3 des députés français.

Cessons de nous faire peur avec le combat de l’ombre et de la lumière: ce combat est dépassé. Cessons de parler du sexe de l’Europe. Ce que les citoyens attendent est que nous soyons capables de dire et de démontrer ce que nous allons faire ensemble sur les défis du 21è siècle.