“BUDGET UE : UN ACCORD SUR LE CADRE FINANCIER PLURIANNUEL SERAIT TOUJOURS POSSIBLE AVANT FIN JUIN”, article publié dans “Europolitique”, le 30 mai 2013


La négociation sur le cadre financier pluriannuel (2014-2020) de l’UE est bien repartie. La deuxième réunion tripartite, le 28 mai, a tourné la page des désaccords sur le budget rectificatif pour 2013, condition préalable mise par le Parlement europé…en pour lancer la discussion, et est maintenant entrée dans le détail des perspectives financières.


« Nous avons fait de réels progrès. Des divergences de vues subsistent entre les parties, mais je vois la possibilité d’un accord. Je reste convaincu que nous pouvons y parvenir dans les prochaines semaines » a déclaré le ministre irlandais des Affaires étrangères et du Commerce, Eamon Gilmore, qui négocie au nom des Etats membres.

Conférence “The EU as a peacemaker: enhancing EU mediation capacity”, le 28 mai 2013




Ouverture de la conférence “The EU as a peacemaker: enhancing EU mediation capacity” organisée conjointement par le Parlement européen, la Présidence irlandaise du Conseil de l’UE et le Service européen d’Action extérieure, au Parlement européen à Bruxelles. Objectif: promouvoir le projet d’Institut européen de la Paix défendu par Franziska Brantner et Alain Lamassoure au Parlement européen.




Panel de haut niveau, sous la présidence d’Alain Lamassoure, pour conclure la conférence “EU as a peacemaker”.De gauche à droite: Elmar Brok, Président de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen, Alain Lamassoure, Pierre Vimont, Secrétaire général exécutif du Service européen d’Action extérieure et Eamon Gilmore, vice-Premier ministre, Ministre des Affaires étrangères d’Irlande et Président en exercice du Conseil de l’Union européenne.

Projet Lindus en Aquitaine – Observatoire des Oiseaux Migrateurs sur le voie atlantique


« Les Pyrénées occidentales réunissent les qualités nécessaires pour devenir le lieu stratégique d’observation et d’étude de la migration des oiseaux en Navarre et sur le plan européen. L’arrivée massive d’oiseaux et les caractéristiques orographiques du col de LINDUS durant les mois de juillet à novembre (saison de migration postnuptiale) en font un lieu idéal d’observation des plus grandes concentrations de rapaces et autres oiseaux planeurs d’Europe. Depuis ce site et ceux de Lizarrieta et Organbidexka, il est possible d’observer un pourcentage significatif des oiseaux qui transitent par cette voie.


Du côté français, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO – Aquitaine) se consacre depuis plusieurs années à l’observation et à l’analyse de la migration des oiseaux de cette zone.


Le projet LINDUS prétend développer une dynamique commune d’observation, de collecte de données, d’analyse et de diffusion, aussi bien sur le plan transfrontalier qu’européen. Ce projet de collaboration et d’interaction entre les deux territoires (Pyrénées-Atlantiques et Navarre) compte également sur la participation de bénévoles : formation, aide à l’observation et à la collecte de données, éducation à l’environnement et connaissances des ressources locales.


Il est prévu que le projet agisse à deux niveaux : sur le plan scientifique (meilleure connaissance de l’objet d’étude sur le territoire transfrontalier et diffusion à l’ensemble de la communauté scientifique) et sur le plan social (développement d’une culture d’observation des oiseaux et d’activités de découverte de la zone). Lire la suite…

Page 31 sur 109« Début...1020...2930313233...405060...Fin »