• Votre député européen

    Alain Lamassoure

    Région Île de France

    Mes actualités
  • Votre député européen

    Alain Lamassoure

    Région Île de France

    Mon parcours

Questions des élèves du lycée E. Mounier de Grenoble sur la Constitution européenne (décembre 2004)


• Quel idéal européen a présidé à la conception de la constitution ?


AL – Il est contenu dans les articles 2 et 3 : l’objectif est d’inventer, entre des pays voisins qui se sont fait la guerre pendant 2000ans, un mode de relations qui rende la guerre impossible, et qui nous permette d’être plus forts ensemble, pour défendre nos valeurs communes, tout en garantissant que chacun conserve son identité, sa langue, sa culture, et même sa souveraineté.


• La constitution apporte-t-elle des changements concrets ou constitue-elle plutôt une redite simplifiée des traités précédents ?


AL – Elle reprend beaucoup des traités précédents, pour tenir compte des acquis de ce qu’a été la construction européenne depuis cinquante ans. Mais elle innove sur plusieurs points essentiels: l’union économique et monétaire devient une union politique, fondée sur des valeurs (cf. question précédente); elle acquiert des compétences nouvelles, notamment pour organiser aussi un “espace de liberté, sécurité et justice”; le Parlement européen acquier le plein droit de voter les lois, et l’élection du Président de la Commission par le Parlement européen en fera un vrai “Monsieur Europe” (ou “Madame Europe”). Lire la suite…

Questions d’une étudiante de l’Université de Cambridge sur le thème “French concerns about European Enlargement” (décembre 2005)


1. What is your perception of the French political elite’s (French MEPs, President, PM) attitude to the current eastern enlargement and to Turkey in particular?


AL – There is a huge difference between the enlargement related to Eastern Europe and the Turkish case.


About Eastern Europe – and, to morrow, the Balkans – there are fears over job losses due to cheaper costs, and especially lower wages. But the examples of Spain and Portugal help reassuring the public opinion.


About Turkey, it is quite another matter. There is a deep sentiment against Turkish membership for two different reasons. Firstly, with all our difficulties in integrating even French citizens Moslems the prospect of welcoming 70 M more of them in the E.U. arouses anxiety and even anger. Secondly, if Turkey, whose 90% of the territory lies in Asia Minor, is deemed ‘European’ enough to join the European Union, that means that it will become politically impossible to object to any further application – from the Caucasus, Ukraine, the Middle East and North African countries, which would mean that the European Union would not have borders. And this clashes with what has been the French vision of Europe since the very beginning. Lire la suite…

Page 30 sur 95« Début...1020...2829303132...405060...Fin »