• Votre député européen

    Alain Lamassoure

    Région Île de France

    Mes actualités
  • Votre député européen

    Alain Lamassoure

    Région Île de France

    Mon parcours

“Jean François-Poncet était le modèle du grand homme d’Etat”, Communiqué d’Alain Lamassoure, le 18 juillet 2012


Elevé et formé dans la grande tradition du service public, profondément marqué par la relation franco-allemande,  cet homme animé par la passion de l’intérêt général était un des très rares hommes politiques français capables de maîtriser tous les problèmes de la politique internationale tout en inventant le modèle de développement de son département d’élection lot-et-garonnais.


Terriblement exigeant envers lui-même comme envers les autres, toujours ouvert au débat sans transiger sur ses convictions, il a été le mentor et l’exemple de toute notre génération de centristes et d’européens.


Nous lui rendons le plus respectueux et le plus affectueux des hommages.”






Alain Lamassoure

Extrait du “Bulletin Quotidien” du 10 juillet 2012: “Budget UE 2013/pacte de croissance/Lamassoure”


“Le président (PPE) de la commission des Budgets du Parlement européen, Alain Lamassoure s’est inquiété hier de ce qu’une semaine après l’adoption en Conseil européen du “Pacte de croissance” appelant à mobiliser le budget communautaire pour soutenir la recherche et l’innovation et pour stimuler la croissance en y affectant 55 milliards de fonds régionaux supplémentaires, “le projet de budget soumis par les fonctionnaires nationaux prend la direction exactement contraire. En 2013, les dépenses de recherche diminueraient de 15%, les aides à la compétitivité des PME seraient réduites de 28%, et les crédits de cohésion indispensables, en particulier, pour les pays de l’Union les plus en difficulté, loin d’augmenter, seraient amputés de 1,6 milliard” a-t-il déclaré hier. “La question est posée: qui croire? Qui commande en Europe?”, interroge-t-il, en dénonçant une “incertitude est particulièrement mal venue”.

“BUDGET 2013 : LA POSITION DU CONSEIL EXASPÈRE LES DÉPUTÉS”, article publié dans “Europolitique”, le 11 juillet 2012


L’accord informel au niveau du Conseil sur le budget 2013 de l’UE suscite la colère des députés européens. Alain Lamassoure (PPE, France), qui préside la commission des budgets (BUDG) du PE, dénonce la réduction du budget, surtout de la rubrique 1 (croissance durable). Une position en contradiction, selon lui, avec le pacte pour la croissance et les emplois, auquel a souscrit le Conseil européen de juin.


Le Conseil a limité la hausse des crédits à 2,79% (-5,2 milliards par rapport au projet de la Commission) et des engagements à 1,47%, soit sous l’inflation. L’exécutif a demandé une augmentation de 17,8 % des crédits pour la compétitivité (Rubrique 1a). Les Etats membres ont réduit cette hausse à +1,5 % (11,66 milliards de crédits), retranchant 1,89 milliard d’euros du montant que la Commission jugeait nécessaire. La cohésion (Rubrique 1b) perd -1,6 milliard d’euros par rapport au projet de la Commission mais reste en hausse de 8,07 % par rapport à cette année.


M. Lamassoure reconnaît que la situation économique s’est aggravée, mais il juge trop mince la justification des coupes sombres. “Une semaine après [le feu vert des dirigeants européens au pacte sur la croissance], le projet de budget soumis par les fonctionnaires nationaux prend la direction exactement contraire”, dénonce-t-il. Il souligne que selon ses calculs, les dépenses pour la recherche baisseraient de 15%. Lire la suite…

Communiqué de Presse du Groupe UMP/NC/CNPT, le 12 juillet 2012



LGV Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse :


Le mauvais coup  du Gouvernement Ayrault


Les élus du groupe UMP/NC/CPNT condamnent la récente position du Ministre du Budget Jérôme CAHUZAC, élu de Lot-et-Garonne, qui vient de déclarer, mercredi 11 juillet, que le nouveau Gouvernement va désormais choisir les lignes LGV auxquelles il entend renoncer :

une mission d’experts classera les projets par ordre de priorité rapidement.





Sont clairement visés les 2 projets LGV aquitains Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse qui pourraient être abandonnés. Ils représentent pourtant un enjeu majeur d’attractivité économique de l’Aquitaine.


Pourtant début avril 2012,

le gouvernement FILLON avait pris la décision de valider les tracés de ces deux lignes, ce qui permettait d’engager les études et d’accélérer la réalisation des projets.





Les Conseillers régionaux UMP, Nouveau Centre et CPNT, face à ce mauvais coup porté à l’Aquitaine, mettent Alain ROUSSET face à ses responsabilités et lui demandent de condamner publiquement la politique contraire à nos intérêt régionaux menée par le nouveau Gouvernement socialiste. Tous les élus aquitains doivent se mobiliser pour les LGV. Lire la suite…

Communiqué de Presse “Europe: graves incohérences au sommet”, jeudi 12 juillet 2012


“La gouvernance européenne, déjà bien complexe, voit désormais ses défauts aggravés par d’étonnants dysfonctionnements dans les gouvernances nationales.


Les conclusions du dernier Conseil européen ont été adoptées à l’unanimité. Mais le contenu de l’accord donne au plus haut niveau politique n’engageait pas les gouvernements finlandais et néerlandais, qui l’ont remis en cause deux jours après, tandis que son calendrier n’engageait pas l’Allemagne, dont le tribunal constitutionnel a renvoyé le sujet a l’automne. Quant aux crédits supplémentaires pour la croissance, point phare du nouveau “pacte de croissance”adopté par le Conseil européen, la présidence chypriote des ministres des budgets s’est felicitée de les avoir traduits en réductions massives des crédits de recherche, d’innovation et de cohésion proposés par la Commission européenne pour 2013.


Par courtoisie politique, on mettra sur le compte du surmenage des ambassadeurs le fait que trois d’entre eux, l’Allemand, le Francais, et le Finlandais, ont assorti leur vote du budget européen de deux déclarations parfaitement contraires. La première invite la Commission européenne à présenter rapidement des demandes de crédits supplémentaires au cas où ces coupes se révéleraient excessives. La seconde regrette l’insuffisance de ces mêmes coupes et annonce que les pays concernés refuseront toute forme de rallonge ultérieure. Lire la suite…

Inauguration des locaux de Pyragena, le 13 juillet 2012



Site de INPAQ


Les nouveaux locaux de PYRAGENA, dédiés à la transformation du Porc Frais du Sud-Ouest (IGP en cours), ont été inaugurés ce vendredi 13 juillet 2012, en présence de :


– Mr Lionel BEFFRE – Préfet des Pyrénées-Atlantiques,


– Mr Alain LAMASSOURE – Député Européen,


– des parlementaires des Pyrénées-Atlantiques,


– de représentants du Conseil Régional d’Aquitaine,


– Mr Georges LABAZEE – Président du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques,


– Mr Jean-Pierre MIMIAGUE, Président du Syndicat Mixte du Pays du Grand Pau,


– Mr Michel PRUGUE – Président de l’INAO,


– des représentants des Interprofessions du Sud-Ouest : Aquitaine, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes.






Dotés d’une superficie de 1300 m² avec toiture photovoltaïque de 850 m², les ateliers de cette unité comportent 3 secteurs spécifiques : découpe et transformation des produits frais, transformation des charcuteries cuites et petites salaisons sèches.


PYRAGENA est ainsi doté de 2 unités spécialisées : une pour l’expérimentation du Jambon de Bayonne IGP, l’autre pour la promotion du Porc du Sud-Ouest ainsi que des produits de charcuterie et de salaisons sèches du Sud-Ouest. Lire la suite…

Page 30 sur 102« Début...1020...2829303132...405060...Fin »